Chez Bonprix, le pari réussi d’un passage en douceur à la réforme 100% Santé !

Publié le 9 juin 2020

La société Bonprix se trouve à Marcq-en-Barœul, dans le Nord, à quelques kilomètres du siège social de Verspieren. Proches géographiquement, les  deux entreprises le sont également dans leurs valeurs, qui placent l’humain au cœur de l’action. Un atout pour Sandrine Flahaut, directrice des Ressources humaines de Bonprix, à l’heure de la réforme 100% Santé. Elle nous présente dans ce témoigne l’accompagnement fourni par les équipes de Verspieren.

Notre groupe, qui emploie près d’une centaine de personnes en France, entretient de bonnes relations sociales avec les syndicats. Alors, au moment de mettre en place la réforme 100% Santé, il était essentiel que les choses se passent en douceur, au plus proche de nos équipes, et en toute transparence. L’accompagnement que nous a proposé Verspieren a permis de faciliter cette transition.

Sandrine Flahaut, directrice des Ressources humaines de Bonprix

Comprendre la réforme 100% Santé

Cette réforme se révèle complexe à comprendre, avec une mise en œuvre qui s’échelonne sur 3 ans, et des tableaux de prise en charge difficiles à déchiffrer. Ce qui comptait pour nous était d’accompagner nos équipes et leur expliquer l’incidence qu’allait avoir la réforme 100% Santé. Avec un nombre important de collaborateurs travaillant au service client, nous ne pouvions pas organiser de réunions générales ou de concertations avec l’ensemble des salariés. Alors proposer à nos employés une lecture claire, synthétique et adaptée à nos enjeux de mise à disposition des informations a été d’une grande aide !

Un panel d’outils complet pour notre équipe RH et nos salariés

Réunion juridique, présentation de la réforme, simulation du coût, vidéo, newsletters, webinaires, livre blanc… Verspieren nous a proposé un large panel de supports de communication. Des outils créés sur mesure pour répondre précisément à nos questions, et clarifier les conséquences de la réforme 100% Santé à l’échelle de nos salariés et de l’entreprise. Nous avons ainsi communiqué à la fois au comité d’entreprise et aux salariés.

Pour nous, aux Ressources humaines, il a fallu chiffrer l’incidence budgétaire de la réforme 100% Santé : un calcul réalisé à l’aide du simulateur construit par Verspieren. Le passage au 100% Santé n’engendrera pas d’augmentation tarifaire chez Bonprix, puisque nous avons réussi à contenir nos coûts de santé en 2019, grâce à une politique sociale axée sur le bien-être de nos équipes.

Une relation durable

Cette attention à nos collaborateurs fait partie de nos valeurs. Empathie, confiance, positivité et simplicité constituent les axes qui guident nos relations avec nos clients. Et nous sommes convaincus que nos salariés doivent vivre cette expérience en interne pour la transmettre naturellement. Cela oriente aussi le choix de nos partenaires. Nous avons développé un lien spécifique avec Verspieren, grâce à nos approches humaines communes. Cette proximité transparaît dans l’accompagnement proposé. Et renforce ma volonté de poursuivre la collaboration avec Verspieren.

Nous accompagnons Bonprix depuis janvier 2019, et nous avions déjà collaboré avec eux entre 2000 et 2006. C’est donc dans un climat de confiance réciproque que nous avons mis en place la réforme 100% Santé avec l’équipe des Ressources humaines, entre juin et décembre 2020. Plusieurs réunions ont permis d’expliquer le contenu de la réforme (les paniers de soins proposés et le calendrier de mise en place), de travailler sur le cahier des charges et le rétro-planning des actions à mener auprès des représentants du personnel, des salariés… . En même temps, nous avons réalisé une simulation des garanties et avons constaté que la réforme 100% santé allait générer un surcoût. Nous avons  défendu les intérêts de notre client auprès du porteur de risques. La négociation menée a permis d’éviter une hausse de prime.

Ludovic Naessens, directeur territorial Nord – direction des Assurances de personnes de Verspieren