Compte Personnel de Formation : des changements pour plus d’accessibilité !

Publié le 2 octobre 2019

Lancé en janvier 2015, le Compte personnel de formation (CPF) a remplacé le Droit individuel à la formation (DIF). D’après une étude* seulement 1 actif sur 4 connait ce nouveau dispositif et 70% des salariés n’ont toujours pas ouvert leur compte personnel de formation. Pour ces raisons, la ministre du travail, Muriel Pénicaud, a présenté une ordonnance rectificative de la loi Avenir professionnel le mercredi 21 août en Conseil des ministres. D’ici 2020, le CPF va subir quelques modifications afin de le rendre plus accessible et fonctionnel.

Compte personnel de formation

Les droits acquis au Compte personnel de formation ne seront pas perdus fin 2020

L’ordonnance rectificative de la loi Avenir professionnel va permettre aux salariés qui auront ouvert et mis à jour leur Compte personnel de formation de conserver leurs droits, alors qu’il était prévu qu’ils les perdent fin 2020 s’ils n’étaient pas utilisés. Les droits exprimés auparavant en heures de formation acquises sont présentés en euros depuis le 1er janvier 2019.

Dès 2020, le Compte de formation sera alimenté à raison de 500 euros par an (800 euros pour les salariés non qualifiés), et les droits seront plafonnés à 5 000 euros (8 000 euros pour les salariés non qualifiés). En d’autres termes, si au bout de 10 ans, la somme allouée aux formations n’est pas utilisée, le CPF cessera d’être alimenté.

Chaque salarié ou demandeur d’emploi doit se connecter sur le site Mon Compte Activité  avant le 31 septembre 2020 pour créer son compte personnel de formation. En quelques minutes, le salarié pourra visualiser le montant des droits acquis.

Désormais l’aval de l’employeur pour participer à une formation ne sera plus nécessaire. Chaque salarié actif aura la liberté de se former sur son temps personnel, sans avoir à rendre de compte à son entreprise.

Des nouveautés numériques pour le Compte personnel de formation

Dès novembre 2019, un tout nouveau site internet dédié au CPF sera mis en ligne. Plus clair et plus accessible, il aura pour but de guider les actifs dans la recherche de leurs formations. De plus, le gouvernement va lancer une application disponible sur IOS et Android.

Les salariés pourront choisir leur formation parmi un catalogue de 3 000 formations proposées et connaitre en temps réel le montant disponible sur leur CPF. Ils pourront aussi procéder au paiement de la formation directement en ligne, avec la possibilité de compléter la somme via paiement bancaire.

Côté organisme de formation, un espace réservé a été ouvert le 20 septembre 2019. Il leur permet de saisir le catalogue de formations éligibles au CPF, de gérer les inscriptions aux formations et d’obtenir les règlements des prestations. Pour être et rester référencés, ces organismes doivent respecter des obligations sur l’information du stagiaire (contenu de la formation, durée, lieu, prix, frais annexes, etc.) et l’exécution de la formation. Ils auront comme obligation de répondre en 48 heures à toute demande d’inscription (avec un délai supplémentaire de 30 jours si la formation nécessite de vérifier que le candidat a des pré-requis).

Le gouvernement a l’ambition de créer une plateforme semblable à un Tripadvisor, où chaque actif peut donner une note à la formation suivie. Cela aidera les futurs participants dans leur choix et les organismes formateurs à adapter le contenu des formations.

Informez dès à présent vos salariés et incitez-les à créer leur CPF !

* Etude Altedia, Adecco et Groupe IGS – juin 2019