Le forfait journalier hospitalier a augmenté depuis le 1 er janvier 2018

Publié le 9 février 2018

Suite à l’arrêté du 21 décembre 2017 publié au Journal Officiel le 24 décembre 2017, le montant du forfait journalier hospitalier, inchangé depuis 2010, a augmenté de 2 euros au 1 er janvier 2018. Il est ainsi passé de 18 à 20 euros en hôpital et clinique, et de 13 à 15 euros pour un séjour dans le service psychiatrique d’un établissement de santé. Cette augmentation vise à apporter un peu d’oxygène aux hôpitaux et présente l’avantage de ne pas peser directement sur les assurés puisque ce sont les mutuelles et les complémentaires santé qui supportent désormais cette hausse.

Qu’est-ce que le forfait journalier hospitalier ?

Le forfait journalier hospitalier est la somme versée par le patient au titre des frais d’hospitalisation. Il est dû pour tout séjour supérieur à 24 heures dans un établissement
hospitalier public ou privé, y compris le jour de sortie. La première journée est comprise dans le forfait lorsque le patient passe sa première nuit dans l’établissement.
Cette somme correspond à une participation aux frais d’hôtellerie et de restauration de l’hôpital (repas, blanchisserie, nettoyage…).
Certaines personnes sont exonérées du forfait hospitalier, notamment les personnes bénéficiant d’une couverture maladie universelle (CMU), de l’aide médicale d’État (AME), les femmes enceintes, les accidentés du travail (AT) ou les maladies professionnelles (MP).

Comment est pris en charge le forfait journalier hospitalier ?

La Caisse primaire d’assurance maladie ne rembourse pas le forfait hospitalier. C’est Verspieren, en tant que complémentaire santé, qui prend en charge cette dépense de santé, selon les modalités prévues dans le contrat frais de santé retenu par l’employeur de la personne hospitalisée.

 

J’accède aux barème de remboursement de la Sécurité sociale